Safra présente le bus le plus innovant du marché au sommet mondial du transport public à Montréal

SAFRA, PME Française basée à Albi, est spécialisée dans la rénovation de matériel de transport urbain (bus, métro, tramways) avec plus de 60 ans d’expérience dans ce domaine. C’est grâce à ce savoir-faire reconnu et à la forte connaissance du marché que l’entreprise a décidé en 2010 de lancer un programme d’innovation de rupture en construisant son propre véhicule : le Businova.

Businova, autobus électrique hybride rechargeable, se démarque du marché grâce à deux innovations majeures : son design atypique et sa motorisation unique. Constitué d'un châssis bi-modulaire, cet autobus comprend un pack énergie situé à l’arrière du véhicule intégrant la motorisation et les batteries électriques, et un châssis entièrement dédié aux passagers, avec un belvédère à l’arrière pour une vision à 360°. Ce véhicule possède donc 3 essieux, offrant une pleine capacité voyageurs. Concernant sa motorisation, celle-ci est composée de 2 chaînes de traction en parallèle (électrique et hydraulique) réparties autour d’une boîte de couplage, et est proposé avec un moteur auxiliaire de faible cylindrée prolongateur d'autonomie.

L’innovation passe aussi par le format de présentation réalisé sur le stand Safra 2H114. En effet, à l’occasion de ce Sommet Mondial, l’entreprise a choisi de faire visiter le Businova au travers d’une technologie avant-gardiste, la réalité virtuelle. Grâce à un démonstrateur réalisé par la société Immersive Factory, les visiteurs vont ainsi pouvoir rouler dans le bus, en devenant pendant quelques minutes un véritable passager circulant dans les rues d’une ville créée pour l’occasion.

Mais la réalité virtuelle s’arrête sur ce stand, car le Businova existe bel et bien et circule déjà en France dans 3 villes différentes, Toulouse, Albi et Gaillac. Prochainement, l’agglomération Aix-Marseille va expérimenter le dernier né des ateliers Safra, un bus de 12m de long, qui vient ainsi compléter la gamme Businova. Pour la fin d’année, l’agglomération de Périgueux recevra ses 2 véhicules commandés en début d’année, puis l’agglomération de Castres-Mazamet, qui en a commandé 3.

Les intentions de ventes de l’entreprise Safra ne s’arrêtent pas aux frontières Françaises. Le sujet de l’internationalisation est présent depuis plusieurs années dans ce projet, et les contacts en Europe ainsi qu’au Québec sont nombreux. Le marché Nord-Américain intéresse fortement l’entreprise, qui a déjà conclu des accords et créé sa filiale sur place, pour fabriquer son autobus par le biais d’un intégrateur Québécois, la société Termaco.

Le projet de fabrication et commercialisation de cet autobus électrique hybride rechargeable arrive en effet à point nommé dans un contexte favorable à l’électromobilité au Québec. Les volontés politiques des villes à électrifier leurs réseaux sont également favorisés par des aides financièresimportantes. Les études de faisabilité dues aux normes différentes des modèles européens, ainsi qu’aux contraintes d’exploitation climatiques, sont totalement finalisées et le démarrage de la fabrication devrait rapidement débuter.

Dans l’actualité à venir, l’entreprise Safra sera également présente cette année sur 3 autres salons : les journées AGIR à Douai (France) les 5 et 6 juillet, les Rencontres Nationales du Transport Public à Marseille (France) les 12, 13 et 14 octobre, et enfin le salon Busworld à Courtrai (Belgique) du 20 au 25 octobre.